RTE publie son bilan électrique de 2016

Posted on

Le gestionnaire du réseau électrique français, RTE, a publié le bilan électrique de l’année passée. Si on note une légère hausse de la consommation, la surprise vient surtout du fait que la France est désormais un importateur net d’électricité provenant d’Allemagne. On peut également souligner la progression des énergies renouvelables dans le mix énergétique.

Hausse de la consommation électrique française

L’heure n’est pas encore à la sobriété énergétique, en tous cas en ce qui concerne l’électricité. En effet la consommation électrique de la France a augmenté de 2,1% en 2012 pour atteindre 489,5 TWh, ce chiffre est largement influencé par la grande période de froid qu’a vécu le pays en février, et est révélateur du problème que peut poser l’omniprésence de chauffage électrique dans nos maisons. La pointe de consommation a été de 102 100 MW le 8 février à 19h. On remarquera d’ailleurs que si la consommation a augmenté, c’est plutôt du côté des ménages, les industries et PME voient leur consommation baisser probablement à cause de la crise économique.

La progression des énergies renouvelables

La production totale d’électricité a légèrement diminué par rapport à 2011 (-0,3%), avec une baisse de la production d’origine thermique et nucléaire (qui reste prépondérant dans notre production d’électricité avec une part de 74,8%). On pourra tout de même constater que la production d’électricité d’origine renouvelable (hors hydraulique) est en hausse de 23,4%, chiffre encourageant mais à relativiser étant donné que l’ont part d’un taux vraiment bas. De plus on peut déplorer le fait qu’il y a eut moins de nouvelles installations solaire photovoltaïque en 2012 (+1012MW) qu’en 2011 (+1525MW). La part des énergies renouvelables dans la production électrique augmente et atteint 16,4%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *